OnePlus 5t : 6 mois après


Il est donc venu le temps de faire le point sur le 5t, 6 mois après son lancement. Vaut-il encore le coup en occasion ? Faut-il prendre le nouveau OnePlus 6 ? Je vais essayer de vous répondre. 



Récemment j’ai donc remis ma carte SIM dans mon OnePlus 5t Lava Red. Et donc j’ai pu refaire un petit tour d’horizon. 

Première chose, j’ai fait ce retour avec une version beta d’OxygenOS. Donc je ne couvrirai pas le bugs soft dû à cette dernière. Je suis bien sûr sous Android 8.1 avec le patch de sécurité d’avril 2018. On est donc on time. 

La vidéo est disponible ici :


Pour soutenir La Pause Tech vous pouvez le faire via TIPEEE : Tipeee La Pause Tech

DESIGN


Point de vue design et prise en main le 5t me fait le même effet qu’au lancement : RIEN. Enfin pas tout à fait dans cette livrée limitée Lava Red que je trouve juste magnifique ! Mais cela n’enlève en rien le fait que je trouve le design très banale. 
En main, le gabarit est imposant mais reste tout de même contenu pour un smartphone à écran de 6 pouces. Les tranches sont fines, notamment avec la fameuse « ligne d’horizon », mais cela reste très agréable. 
Bref, j’ai appris à vivre avec, sans effet « waouh ». Néanmoins je dirais que ce design reste passe-partout et surtout relativement intemporel. 

ECRAN


Le principal ajout du 5t par rapport au 5 vient de l’écran et de son format. En effet, le 5t offre maintenant un écran 18/9e de 6 pouces Optic-AMOLED avec une résolution FHD+. Cela permet notamment à OnePlus de réduire les bordures supérieure et inférieure. 
J’apprécie toujours le fait que OnePlus conserve une résolution FHD et ne cède pas à la QHD. En effet, je trouve cette résolution largement suffisante au niveau densité de pixel. 
L’écran est très réactif au toucher, la colorimétrie est réglable ce qui est un plus pour moi. La luminosité quant à elle reste suffisante, mais j’avoue que venant du Note 8 cela reste peut-être un peu light. 
Un bon écran, sans fioritures mais qui fait parfaitement le boulot. 

EXPERIENCE UTILISATEUR


Passons maintenant à l’expérience utilisateur. Pour moi, OxygenOS reste une des meilleurs expériences Android OEM du marché. Simple, épurée, et des petites fonctionnalités parfaitement pensées. 
Par exemple, le mode lecture que j’adore pour l’application kindle. Le mode jeu pour éviter les notifications en pleine partie de PUBG. 
D’ailleurs le système « always on display » est beaucoup mieux fait je trouve. Il se déclenche au lever du téléphone. Le petit détail ? Le chiffre 1 des heures est rouge. 
Ce qui me bluff toujours autant c’est la fluidité de l’interface, de l’ouverture des applications et même de l’utilisation en général. 
Même après avoir utilisé le Note 8 ou le S9 Plus, le 5t m’impressionne toujours autant. Même l’ouverture de la caméra avec le double-clic sur le bouton power est incroyablement rapide. 
Je vais en venir aux méthodes de déverrouillage. Le scanner au dos, j’ai toujours été retissant. Je le suis toujours notamment quand le téléphone est sur la table ou dans un support voiture. 
Mais c’est bien compensé par le Face Unlock. Et pour être honnête, je trouve ces deux méthodes parfaitement complémentaires. Quand l’une n’est pas accessible l’autre l’est. 
Je reste toujours impressionné par la qualité du Face Unlock. Même dans le noir absolut, l’écran s’allume pour éclairer votre visage et déverrouiller. 
Jouant pas mal à PUBG, je n’ai juste rien à reprocher niveau performance graphique. Même au bout de 30min pas de chauffe notable à noter. 
Vous l’aurez compris, je reste toujours conquis par le 5t du point de vue expérience utilisateur. Certes, je pourrais dire qu’il manque de fonctionnalités, mais le Edge Panel Samsung ne me manque pas (troll). 
L’expérience utilisateur continue bien sûr avec l’autonomie. Et je dois dire que cela reste la meilleure surprise du 5t depuis Oreo. Avec 1 journée d’utilisation et plus de 6h d’écran allumé, cela le met à coté de ma référence absolue : l’iPhone 8 Plus. 
Couplé à la Dash Charge, le 5t est un chameau ! Honnêtement avec 3300mAh je ne pensais pas avoir ces stats. 

CAMERAS


Les caméras sont le point faible du 5t. A l’avant, vous aurez un shooter selfie que je qualifierai de « OK ». Toujours trop de lissage du visage comme très (trop?) souvent sur les smartphones. 
En basse lumière… Je ne vais pas m’étendre mais c’est pas fou voir pas fou du tout du tout. 
A l’arrière c’est là que cela devient intéressant. Donc double capteur avec la même focale (pas de zoom quoi), et des clichés, je dirais bon dans l’ensemble mais il ne faut pas zoomer.  
En effet, le traitement numérique apporte une sorte d’effet pastel aux contours qui est très désagréable. C’est vraiment dommage, car les clichés sont dans l’ensemble plutôt très bon. La colorimétrie est très bonne, mais venant d’un Samsung je trouve que l’image manque de détail. 
Cela reste dans la moyenne haute, sans casser la baraque. 
Pour ce qui est de la vidéo, je reste impressionné par la qualité de la stabilisation numérique que cela soit à l’avant ou à l’arrière. La qualité est au rendez-vous, même en basse lumière. Certes le grain apparait, mais cela reste tout à fait acceptable. 
Nous ne sommes pas en face d’un concurrent d’Apple et Samsung sur ce point. Dans mon cas, le 5t fait parfaitement le travail. Attention aux basses lumières qui peut donner des clichés très grainés. 

CONNECTIVITES ET AUDIO


Passons un peu sur les connectivités. Pas de soucis de 4G avec Orange, le Wifi est sans histoire tout comme le bluetooth. 
Tiens, bonne nouvelle avec la présence d’Android Oreo 8.1, la jauge de batterie est disponible ! C’est une option qui j’apprécie vraiment beaucoup. 
Et l’audio ? Je me suis bien habitué aux haut-parleurs stéréo je dois avouer. L’unique HP du 5t est correct sans plus. La sortie audio c’est pareil. Elle fait le boulot. Le point positif vient de l’égaliseur intégré avec des preset pour les écouteurs de la marque. 

CONCLUSION


Personnellement j’ai beaucoup plus apprécié utilisé le 5t sur ce retour que sur mon avis fin 2017. Oreo a vraiment changé la donne. Le 5t est encore plus agréable, plus fluide et surtout beaucoup plus endurant ! 
Sur cette période plus longue d’utilisation, le design me gêne moins… Ou peut-être est-ce la couleur ?
Maintenant, faut-il encore l'acheter ? En occasion un 5t 64Go coute environ 350/400€, et un 128Go tourne autour de 400/450€? Pour les versions limitées Sandstone White et Lava Red il faudra compter un peu plus.
Le point positif comme souvent chez OnePlus, c'est que la cote reste soutenue même un an après. Aujourd'hui, cela reste un très bon produit pour le tarif mais je vous conseille de craquer sur une version limitée qui gardera bien mieux sa cote et qui surtout est plus originale.
Eviter les versions Gearbest qui peuvent poser des problèmes niveau SAV.

Tech Check ;-)
Vito

Commentaires