Samsung Galaxy Note 8 en 2018 : mon avis (Android Oreo)

Vous le savez, je ne suis pas fan de la marque Coréenne. Mais l'offre d'Orange pour avoir le Note 8 à 20€ m'a fait céder. Je l'ai utilisé donc en daily-driver. Et je dois dire que ce Note m'a surpris, mais m'a aussi beaucoup déçu. Voici donc 1 semaine avec le Note 8.

Avant de commencer je remets dans le contexte. Le dernier Samsung que j'ai eu est le Samsung Galaxy Note II 3G. Je l'ai eu pendant 3 ans, et je l'ai adoré à l'époque. Mais je suis resté sur une mauvaise impression de TouchWizz. Mais comme seuls les cons ne changent pas d'avis, j'arrive sans a priori.

Je repart donc sur les 5 piliers d'un smartphone. Et après cette semaine je dois dire que je suis plus que surpris sur bien des points.

La vidéo pour ceux qui n'aiment pas lire :

Design / Finitions

   Ok, c'est propre. Très propre même. Le verre et l'aluminium font premium et répondent à ce que l'on attend d'un téléphone dans cette gamme. Même si je trouve toujours que le Essential PH-1 reste un ton au dessus avec son titane et sa céramique.

   L'assemblage ne souffre d'aucunes critiques. En mains c'est un régal, et on n'a juste pas envie de lui mettre une coque.
   Par contre c'est une brique. Presque 200g sur la balance, il n'est pas à mettre entre toutes les mains. Par contre, là où je préfère le Note 8 face aux S8/+ c'est au niveau du format. Beaucoup plus carré et statutaire. L'écran incurvé dispose d'un rayon beaucoup plus serré et j'adore. Après cela reste une question de goût clairement.
   Forcément le verre reste fragile malgré qu'il soit en Gorilla Glass 5. Mais là où je me pose le plus de questions, surtout sur le modèle bleu dont je dispose, cela vient du contour. Ce dernier étant aussi bleu, j'ai peur que dans le temps la couleur se dégrade vite, ou se barre. A voir donc.


Ecran

6.3 pouces, 18,5/9e, QHD en AMOLED. Clairement Samsung est LA référence sur ce point. Je reste toujours un peu en retrait face aux couleurs trop vivent sur les smartphones de la marque, mais la possibilité de régler cette tonalité est un plus. 
Que reprocher à cette écran ? Pas grand chose... Honnêtement c'est un réussite. La réactivité est aussi sans reproche...
Je ne vais pas m'étendre, le Note 8 a un des meilleurs écrans du marché. Même si sa taille ne conviendra pas à tout le monde, il reste une référence.

EXPERIENCE UTILISATEUR


Comme d'habitude c'est la partie la plus importante pour moi. Elle inclus l'OS et les performances. La version dont je dispose est bien sûr la version Europe avec l'Exynos 8895, les 6Go de RAM et 64Go de stockage. Sur le papier c'est le top.
J'ai passé ma version Orange en version débloquée via ODIN très simplement. Pourquoi ? Tout simplement pour avoir Oreo et donc Samsung Experience 9.0. Le patch de sécurité est celui de mars, donc là encore RAS sur le papier.
Niveau fluidité et performance, le Note 8 ne m'a jamais déçu jusqu'à maintenant. Le multi-tâches ne pose aucuns problèmes, aucun crash d'applications n'est apparu, l'expérience est donc sans défaut.
Par ailleurs, l'une des forces de la surcouche de Samsung vient du nombre d'options proposées. Par exemples on peut dupliquer les applications, l'always-on display, le gestionnaire de thèmes intégré, le nettoyeur de RAM, le mode une mains, etc... Des fonctions que l'on a pas forcément besoin, mais qui sont là si tel est le cas. Un peu comme la prise jack...
Forcément, je dois venir au S-Pen. Pour être honnête je ne voyais pas quand j'allais m'en servir... ERREUR ! Sans m'en servir en permanence, je le sort de temps en temps. Pourquoi ? Parce-que le Note a été fait pour. L'utilisation à une main est quasi impossible. Et finalement, quand il est posé sur mon bureau je viens souvent sortir le S-Pen pour me servir du Note. Quand j'ai une idée pour une vidéo ou un article je l'écris. C'est vraiment agréable au final de l'avoir.
Finalement quel reproche faire ? Pas grand chose tant l'expérience est complète. Trop complète ? Pour un fan d'Android stock comme moi oui. Mais avec les thèmes Samsung et un launcher comme Nova on peut arriver à avoir un style Android stock. Et de savoir que même si on n'en a pas besoin, certaines fonctions sont là... Et bien ce est pas désagréable. Maintenant, ce que j'attends, c'est que les performances restent constantes au fil du temps.
Pour finir, il faut évoquer les mises à jours. Oreo est sortie officiellement en France fin Mars 2018 pour le Note 8. Soit 6 mois après la sortie sur les Pixel/Nexus. Trop long... Et en plus, la MàJ du Note 8 c'est Android 8.0, même pas 8.1. La marque n'a pas une très bonne réputation à ce niveau, et cela semble encore se confirmer. C'est vraiment dommage...

CAMERAS


Depuis des années c'est le point fort des Samsung S et Note. Les caméras de la marque Coréenne sont surtout réputées dans les basses lumières. Et force est de constater que... Et bien c'est le cas, enfin pour l'arrière.
Commençons par la caméra avant et ses 8Mp ouvrant à f/1.7. Honnêtement elle ne m'impressionne pas plus que cela. Certes les clichés sont globalement de très bonne qualité, tout comme la vidéo, mais la tendance à trop lisser le visage m'exaspère... Cela devient une trop mauvaise tendance je trouve. Bref, elle fait le boulot pour les selfies ça c'est sûr.
L'arrière est beaucoup intéressant puisque dispose d'une configuration que je nommerais "type iPhone". On retrouve un capteur 12Mp ouvrant à f/1.7 avec une focale de 26mm et un deuxième capteur de 12Mp ouvrant à f/2.4 mais cette fois avec une focale de 52mm. C'est à dire que l'on a un capteur principal et zoom optique en x2.
La première chose que j'ai noté vient du fonctionnement de ces deux capteurs... Qui est en fait identique à celui du OnePlus 5. Le zoom optique est présent en bonne condition lumineuse, mais dès que la lumière est plus faible c'est un zoom x2 numérique via le capteur principal. Je vous invite à aller voir la vidéo dédiée que j'avais faites pour le OnePlus 5.

Je vais être honnête : j'ai été bluffé. En basse lumière, le Note 8 permet de conserver un excellent piquet, l'image est vivante même si un peu trop jaunâtre. Très peu de reproche à ce niveau.
Dans de bonnes conditions de lumière là aussi on remarque la performance de ce capteur. L'image dispose de beaucoup de détail, les contrastes sont bien marqués et la plage dynamique est excellente.
En vidéo on retombe sur les même éloges avec juste la stabilisation que je trouve pas exceptionnelle, surtout venant du 5t.
Vraiment, j'adore prendre des photos avec. On obtient toujours de bon clichés et c'est très agréable. Comme d'habitude, pour mon usage très dédié réseaux sociaux c'est beaucoup plus qu'il n'en faut. Avec le Note 8, je peux vraiment envisager de faire de magnifique photos de vacances.

AUTONOMIE

Je ne vais pas y aller par 4 chemins : c'est l'énorme point faible de ce Note 8. Alors que le Note II est resté dans ma mémoire pour justement avoir une autonomie excellente, le Note 8 me déçoit plus que tout. Même Oreo n'a pas aidé.
Aujourd'hui ma référence est le OnePlus 5t avec lequel je passe facilement les 6h d'écran allumé avec la localisation en mode haute précision, bluetooth connecté à ma smartwatch ou écouteurs bluetooth, beaucoup de réseaux sociaux, vidéo youtube, etc.
Avec le Note 8 j'atteins avec beaucoup de peine les 4h... Une énorme désillusion...
Alors ok la charge à induction est présente tout comme la charge rapide, mais quand même... L'optimisation de l'OS n'aide peut-être pas les 3300mAh.
Bref, c'est pour l'instant le seul point noir de ce Note 8.




connectivités et bonus

C'est clairement la partie dans laquelle Samsung propose beaucoup. Je ne peux même pas faire une liste de toutes les fonctions tellement il y en a. Par exemple on peut appairer 2 appareils bluetooth simultanément pour avoir un son stéréo. Les fonctions de parallèle application... J'en passe.
Certes, vous n'en avez pas forcément besoin, mais elles sont là. Comme le jack. Ok, je ne m'en suis pas encore servi, mais si j'ai besoin il est là.
C'est clairement un des points fort des Samsung, mais c'est aussi pour ça que certains utilisateurs sont perdus dans ce fouillis.

CONCLUSION

Que dire au final du Note 8 ? Je l'adore... Il pourrait très bien devenir mon nouveau daily tellement il est complet et propose finalement tout ce que j'attend d'un smartphone. La gamme Note a toujours été faite pour les power users comme moi.
Mais voila, il y a clairement un point faible qui est presque rédhibitoire : l'autonomie. On peut pardonner beaucoup de chose, mais l'autonomie sur un produit faire pour les "pro" et aux power-users c'est presque inacceptable honnêtement...
Aujourd'hui le Note 8 peut se trouver facilement aux alentours de 700€. Vaut-il le coup ? Bien difficile à dire, surtout avec un suivit software hasardeux et irrégulier. Je pense qu'il y a meilleur rapport qualité/prix, mais le Note 8 reste dans la digne descendance, espérons juste que le Note 9 corrige cette autonomie faiblarde.

Tech Check ;-)
Vito

Commentaires